Actions Tunisie

Compte Rendu UTAIM Kerkennah

L'Union Tunisienne d'Aide aux Insuffisants Mentaux (UTAIM) est une association caritative à but non lucratif oeuvrant dans diverses régions Tunisiennes grâce à ses différentes sections, notamment à Kerkennah. L'UTAIM Kerkennah est un centre d'éducation spécialisé, de réhabilitation et de formation. Elle promeut l'insertion familiale, sociale et professionnelle des handicapés mentaux et moteurs. Elle contribue, entre autres, à la prévention primaire, secondaire et tertiaire de l'handicap mental et moteur chez les enfants.

TunAction s'est proposée de collecter les fonds nécessaires afin de réaliser les travaux de rénovation et d'amélioration du centre UTAIM Kerkennah qui se trouve être dans un état déplorable : affaissement de certains murs, fissures au niveau des toits, dégradation des conduites d'eau, problèmes d'étanchéité...

Suite au lancement d'un appel d'offre par un cabinet d’architecte pour la réalisation des travaux de rénovation du centre UTAIM Kerkennah, l'ouverture des plis a eu lieu le samedi 18 décembre 2010 à la Maison des Associations du 5ème – Paris en présence du président de l'UTAIM Kerkennah, Mr Tahar Hached.

En réponse à l'appel d'offre pour les travaux de rénovation du centre UTAIM Kerkennah, trois offres ont été adressées par des entrepreneurs installés en Tunisie au centre UTAIM conformément à la procédure d'appel d'offre.

Les prix proposés se tiennent dans une fourchette allant de 140 à 160 milles dinars TTC (soit entre 74 et 84 milles euros). Il est à noter que ces propositions de prix dépassent la première estimation de prix faite par l'architecte, s'élevant initialement à 113 milles dinar TTC.

Afin de confronter les différentes propositions, une commission s'est réunie en Tunisie en présence de l'architecte et du président de l'UTAIM Kerkennah pour étudier les trois propositions en détail.

Suite au dépouillement des offres, des réunions ont été tenues le 20 février 2011 avec chacun des entrepreneurs afin de discuter et finaliser leurs offres. Il a été procédé à l'éclaircissement des prix tant ceux jugés excessifs que ceux trop bas. L'offre retenue a été celle du moins disant pour un montant de 120 985,655 TND TTC (Equivalent : 63 013.392 Euros).

TunAction a enfin pu rassembler les 120 000 tnd (~61 500 €) nécessaires au financement de ce projet.

Les travaux ont commencé depuis début avril. La rénovation devrait s’achever d’ici fin juin. Un rapport complet de cette action vous sera communiqué dès la fin du projet.


Compte Rendu Essanad

Depuis sa fondation en mai 1996, le centre socioéducatif «Essanad» se veut, comme son appellation l’indique, un appui et un soutien destinés aux personnes poly-handicapées et abandonnées par leurs familles.


Le centre a pour domaine d'intervention :

-        de fournir la protection de base à tous les résidents polyhandicapés et sans soutien au sein d'espaces aménagés à cet effet

-        de veiller à leur assurer un encadrement sanitaire

-        d'exploiter les techniques de l'éducation spécialisée pour développer leur autonomie dans l'accomplissement de leurs besoins essentiels et enrichir leurs capacités cognitives et relationnelles

-        d’essayer de les réhabiliter et réactiver leur mental afin de les insérer socialement et professionnellement par l'exercice de diverses activités comme intermédiaire ergothérapique et notamment les activités agricoles


Consciente de la nécessité et de l'urgence d'aider ces enfants, TunAction s'est engagé, dans le cadre d'un plan d'actions annuel signé en septembre 2010, à aménager une aire de jeux pour les enfants polyhandicapés du centre.

Le plan d'actions annuel porte de même sur toute aide ponctuelle visant à améliorer le quotidien des enfants (achat de chaises roulantes, animation d'ateliers pour les enfants, organisation d'atetliers pour les auxiliaires de vie d'Essanad..).


Dans le cadre du projet d'aménagement de l'aire de jeux, TunAction a procédé à la commande des jeux spécialisés de chez « Kompan ». Les jeux sélectionnés ont fait l'objet de la validation du centre « Essanad » qui se devait de décider des jeux en fonction de l'adéquation avec l'état physique des résidents de centre.

Les jeux ont déjà été acheminés au centre Essanad. Un cabinet d’architecte prendra la suite de l’opération afin d’aménager le lieu de l’aire de jeux et procéder, ensuite, à son installation. Toutefois, et suite aux différentes grèves du personnel qui ont touché le centre et en premier lieu la direction, nous souhaitons attendre qu'un nouveau responsable soit nommé à la tête du centre avant d'entamer cette étape.


Le montant de la commande s'est élevé à environ : 11 412.08 Euros et l’acheminement vers Tunis a été effectué gratuitement par un transporteur bénévol.

Pour rappel, le budget réservé à cette opération s'élève à : 15 000 Euros avec une réserve supplémentaire de 5 000 Euros en cas de dépassement de ce montant.


De même et dans le cadre du plan d'actions annuel, TunAction a mis en place des ateliers d’écoute et de préparation psychologique aux auxiliaires de vie du centre Essanad. Ces ateliers viennent répondre aux besoins suivants :

-        Formation pour les « auxiliaires de vie » : les auxiliaires de vie sont confrontés à un quotidien difficile à l'intérieur des unités avec les 140 résidents du centre. Ces ateliers permettent d'alléger leurs difficultés et de valoriser leur travail en leur offrant un temps de parole afin d'exprimer un vécu parfois lourd à supporter.

-        Réponse à certains problèmes posés par certains résidents du centre. L'un des problèmes qui a été initialement évoqué était le comportement sexuel exprimé de manière crue par certains résidents du centre et devant lequel les auxiliaires de vie se trouvaient démunis.


Le budget alloué à l'organisation de ces ateliers est de 80 TND/séance à raison d'une séance par mois et ce jusqu'à septembre 2011.

Suite aux événements du 14 janvier et aux mouvements de contestation sociales au centre « Essanad », les ateliers ont été suspendus (le dernier atelier a eu lieu le 6 janvier 2011).

TunAction est en contact, d’une part, avec la psychologue clinicienne assurant ces ateliers, d’autre part, avec le centre « Essanad » afin de reprendre dès que possible ces ateliers.